Association Pétillante Enfance Jeunesse de Saint-Yorre

Association Pétillante Enfance Jeunesse de Saint-Yorre

Projet Éducatif

Actualisé en septembre 2019

 

 

CONTEXTE LOCAL

La commune de Saint-Yorre est une ville thermale qui se situe dans le département de l’Allier en région Auvergne, elle est rattachée à la Communauté d’Agglomération Vichy Communauté.

Vichy Communauté est née le 1er Janvier 2017 de la fusion entre la Communauté d’Agglomération Vichy Val d’Allier et la Communauté des Communes de la Montagne Bourbonnaise, elle compte désormais 39 communes et 83 700 habitants.

Petit village implanté sur la rive droite de l’Allier, Saint-Yorre est devenu, à la fin du XIXème siècle, une cité industrielle prospère, avec la découverte et la mise en valeur des eaux minérales de son sous-sol. Cette richesse naturelle lui a donné une place au premier plan au sein du Bassin de Vichy et a permis à son nom d’acquérir une notoriété internationale.

 

La population de la commune de Saint-Yorre s’élève à 2696 habitants vivant sur une superficie est de 6,35 km2, soir une densité de 450 habitants/km2. La population s’est stabilisée suite à une baisse durant plusieurs années. La municipalité a lancé un programme de construction de logements sociaux en centre-ville et a créé un lotissement. Les logements sociaux attirent une population jeune avec des enfants en bas âge mais qui ne reste pas obligatoirement longtemps. La gestion des Centres de Loisirs petites et grandes vacances a été transférée à Vichy Communauté sauf pour les communes de Saint-Rémy en Rollat et Saint-Yorre qui sont les deux derniers accueils de loisirs gérés par des associations.

 

 Sans titre.jpg

 

La commune possède de nombreux équipements sociaux, culturels et sportifs accessibles aux enfants et aux jeunes :

 

-         Halle des sports (dojo, salle de danse, salle multisports, mur d'escalade…)

-         Terrain multisports

-         Médiathèque Elsa Triolet

-         Ecole de musique intercommunale

-         Skate Park

-         Halle des Sports

-         Centre Omnisport

-         Piscine intercommunale

-         Restauration scolaire

-         La ludothèque (municipale depuis 2012, créée par l'association du centre de loisirs en 2007)

-         Le RAM (Relais Assistantes Maternelles)

-         Trois Salles des fêtes 

 

On trouve à Saint-Yorre de nombreuses associations, dont : le centre de loisirs de Saint-Yorre.

Au total, vingt-huit associations sportives, six associations culturelles, vingt-quatre associations diverses…

Parmi les associations sportives, les activités sont très variées : judo, karaté, football, rugby, basket, tennis…

 

Dans le cadre des TAP puis du Plan Mercredi, la Mairie de Saint-Yorre a signé un Projet Educatif De Territoire dont est partie prenante le Centre de Loisirs. Ce projet éducatif a permis un travail en partenariat avec les écoles, les structures vouées à l'enfance et les associations locales. Cette collaboration a permis le développement de projets riches et variés en direction des enfants depuis plusieurs années.

 

En effet en 2014, la mise en place et l'accompagnement de la réforme portant sur les rythmes scolaires avait été choisie par la municipalité et c'est l'association du Centre de Loisirs de Saint-Yorre qui avait été sollicitée pour être l'association support de ce dispositif. Cette réforme fut appliquée par la mise en place des TAP de septembre 2014 à juillet 2018.

 

Elle sera abandonnée dès la rentrée scolaire de septembre 2018 avec le retour de la semaine à 4 jours (voté majoritairement par les familles) et la suppression des TAPS.

 

Suite au retour à la semaine de 4 jours, l'Etat a proposé un nouveau dispositif à destination des enfants : Le Plan Mercredi.

 

Comme l'énonçait M. Blanquer, Ministre de l'Education Nationale, en septembre 2018,  "le Plan mercredi fédère tous les acteurs. Associations et établissements culturels (bibliothèques, musées, conservatoires, etc.), associations sportives, fédérations d’éducation populaire, sites naturels (parcs, jardins, fermes pédagogiques) vont joindre leurs énergies pour proposer aux enfants une offre périscolaire riche et diversifiée. Sport, culture, nature, activités manuelles et numériques contribueront à leur épanouissement". A ce projet, s'ajoute la volonté de créer une cohésion et une continuité entre l'apport scolaire et les accueils de loisirs.

 

Face à ce projet en totale adéquation aux ambitions éducatives de la municipalité; c'est tout naturellement que l'association du centre de loisirs de Saint-Yorre a été sollicitée afin de le mettre en place dès janvier 2019 avec l'obtention du Label de qualité "Plan Mercredi".

 

 

OBJECTIFS

DE L’ACTION EDUCATIVE

 

Ces objectifs sont définis par les statuts du Centre de Loisirs.

 

Article 1 :

 

Le Centre de Loisirs de Saint-Yorre (CLSY), association régie par la loi du 24 Juin 1901, à but non lucratif, a pour objectif d’offrir aux enfants et jeunes, garçons et filles, des activités éducatives.

Le CLSY, association laïque, se propose de continuer l’œuvre de l’école publique en complétant l’éducation morale, démocratique, sociale et civique de ses membres.

Le CLSY est ouvert à tous sans distinction. Il s’interdit toute activité politique, philosophique ou religieuse.

La durée de l’association est illimitée.

Le siège est fixé au 25 avenue de Vichy 03270 SAINT-YORRE.

 

Article 2 :

 

Le CLSY exerce son activité par tous moyens qui lui semblent appropriés, en référence à l’article 1 :

la création de sections éducatives, l’organisation de maisons de l’enfance, centres de loisirs, de clubs, d’atelier, camps d’ado, restaurants d’enfants, ludothèque, etc… l’organisation de cours, veillées, sessions de formation destinées à l’encadrement des sections, l’édition et diffusion de journaux, revues, livres, films destiné aux loisirs et à la culture des jeunes cadres, l’organisation des fêtes, tombolas, manifestations

 

Son action se situe principalement au niveau local.

 

Le Comité directeur de l’association a été amené à préciser les objectifs et à les concrétiser.

 

Les projets développés au sein de l’association viseront donc à :

 

Vis-à-vis des enfants :

-          permettre aux enfants et aux jeunes d’appréhender la société dans l’aspect dynamique de son évolution afin de s’y situer en tant qu’acteur.

-          favoriser la reconnaissance, la valorisation et l’évolution de chacun dans un champ culturel le plus vaste possible.

-          répondre aux besoins des enfants et des jeunes en particulier besoin de jouer, de bouger, de se reposer, d’hygiène mais aussi besoin d’apprendre, de découvrir et de comprendre.

-          permettre aux enfants et aux jeunes de pouvoir choisir et d’être le plus autonome possible, ce qui implique nécessairement l’apprentissage à la responsabilité.

-          permettre aux enfants et aux jeunes de vivre une vie collective basée sur le respect et l’enrichissement de chacun et l’apprentissage à la démocratie.

-          favoriser l’épanouissement de chacun par la pratique d’activités diverses et variées.

-          compléter l’œuvre entreprise par la famille et l’école.

 

Vis-à-vis des familles :

-          permettre  aux familles de trouver pour leurs enfants un lieu d’accueil éducatif ou leurs enfants seront bien.

-          offrir un fonctionnement et des horaires qui permettent l’accueil d’un maximum d’enfants et qui conviennent au mieux aux familles qui travaillent, en particulier celles qui ont des emplois précaires (intérim, horaires irréguliers…)

-          permettre aux familles de trouver au centre un lieu d’information, d’écoute, de conseil, de mise en relation avec d’autres (institutions ou personnes ressources)

-          permettre aux familles d’avoir une bonne image de leurs enfants et de partager des temps de vie avec eux

-          permettre aux familles de s’engager dans l’organisation des loisirs de leurs enfants à travers la vie de l’association

 

Vis-à-vis de l’école :

-          faire en sorte que se vive la coéducation au niveau des enfants, c'est-à-dire que les projets de vie à l’école, au centre soient basés sur des valeurs et des pratiques cohérentes.

-          développer des projets communs sur des thèmes commun

 

 

Vis-à-vis de l’environnement :

-          que le Centre de loisirs soit un acteur local reconnu pour la qualité et le bien fondé de son action par les différents interlocuteurs (municipalité, associations, DDCSPP, CAF, culture, famille…)

-          qu’il fédère des projets rassemblant différents partenaires (RAM, médiathèque, ludothèque, club du 3èmè âge, clubs sportifs…)

 

Chaque année l’assemblée générale fixe les priorités pour l’année ou les années à venir.

 

 

PROJETS 2018-2022

 

Continuer en les améliorant les actions existantes :

-      liaison école/loisirs

-      responsabilisation des jeunes sur les projets les concernant (atelier, camp, journal…)

-      renforcer les coopérations avec les partenaires locaux ou extérieurs (Autres accueils de Loisirs, RAM, écoles, médiathèque, associations locales….selon les projets)

-      poursuivre la réflexion sur l’avenir du centre de loisirs avec la municipalité.

-      relancer la communication autour des projets du Centre de Loisirs

-      être moteur dans l'élaboration du Projet Educatif de Territoire

-      valoriser l'action du Centre de Loisirs.

 

Ce qui se concrétise par la poursuite d’actions telles :

-      aménagement des locaux d'accueil des enfants en les adaptant aux âges des enfants et aux activités développées

-       sensibilisation et formation des animateurs (incluant l'accueil de stagiaires en formation professionnelle BPJEPS)

-      participation active de l'équipe aux manifestations locales (fête de l'enfance, fête des jardins, marché de Noël…)

-      continuer  le lien avec le RAM et la ludothèque d'animations communes ( Fête de l’Enfance)

-      poursuite des séjours à thème petites et grandes vacances

-      création d'un nouveau pôle ados dans une dynamique de partenariat avec le collège Victor Hugo

-      organisation de camps spécifiques pour les pré-ados et ados durant les vacances scolaires (petites et grandes)  avec implication des jeunes dans la préparation et le financement de leur séjour.

-      développer au centre de loisirs, des séjours spéciaux « préados/ ados » sur des thèmes

-      développer notre communication via les nouvelles technologies

-      faciliter l’accompagnement sur des projets de jeunes

 

Chaque responsable de projet définit et précise les objectifs pédagogiques en fonction de l’objectif particulier de l’action à mener, du public visé, de la période, des conditions matérielles, de la durée, des partenaires…, et décrit les moyens de leur mise en œuvre et de leur évaluation.

 

 

MOYENS

POUR ATTEINDRE LES OBJECTIFS

 

Certains moyens dépendent de l’association, d’autres non (locaux et subvention de fonctionnement dépendent de la municipalité.

 

LOCAUX :

 

Bureaux dans l'enceinte de la Maison des Associations : 2 pièces au rez-de-chaussée d’un grand bâtiment en centre ville, près des écoles, du restaurant scolaire, de la maison des associations, de la médiathèque, de la ludothèque et du RAM. Ce local est un local administratif où les 2 directrices permanentss font leur travail administratif quotidien, la préparation des activités ainsi que l'accueil des familles pour renseignements et/ou inscriptions.

 

Maison des associations (Ancien PIJ) : deux grandes salles avec lavabo et WC nous sont réservées et nous nous en servons en accueil périscolaire, le matin et le soir en atelier. L'espace sanitaire a été entièrement en 2018 avec la mise en place d'un toilette handicapé et un d'un toilette maternel.

 

Château Robert situé à 3km environ du centre ville au milieu d’un grand parc. Ce bâtiment entièrement rénové nous permet d’organiser des accueils de loisirs dans un cadre de qualité (intérieur et extérieur). Il permet d’accueillir aussi bien les maternels que les grands sur un même lieu ce qui  est un atout pour nos projets et facilitera la vie des parents.

 

Possibilité d'utiliser les écoles et toutes les autres structures municipales.

 

 

FORMES D’ACCUEIL :

 

L’association a diversifié ses formules d’accueil dans le temps et dans la nature des propositions et essaie de répondre le plus possible aux attentes des familles et des jeunes. De même elle ne limite pas ses interventions au temps de loisirs mais développe des projets au sein des écoles, en concertation avec les équipes enseignantes. Nous nous adaptons aussi à l’évolution des conditions de travail des parents (Intérim, horaires de plus en plus flexibles, RTT…) en particulier en accueil périscolaire.

 

-          Accueil  de loisirs péri scolaire : 7H30 à 8H30 et 16H30 à 18H30 les lundis, mardis, jeudis et vendredis en période scolaire, à la maison des associations (ancien PIJ) . Accueil essentiellement d’enfants scolarisés en maternelle et primaire. Les collégiens sont acceptés mais ils doivent venir par leurs propres moyens.

 

-          Accueil de loisirs à la journée en petites et grandes vacances scolaires : accueil de 7H30 à 10H, départ de 17H à 18H30. Ces horaires sont bien adaptés aux situations familiales variées. Nous accueillons les enfants de 3 à 17 ans. Inscriptions à la semaine avec possibilité d'inscrire 4 ou 5 jours qui est pour nous l’unité de développement des projets d’animation et semble correspondre aussi aux attentes des familles et des jeunes.

 

-          Accueil  de loisirs du mercredi : enfants accueillis dès 3 ans. Accueil organisé à Château Robert. Trois formules sont proposées pour satisfaire au plus près aux besoins des familles : matin-repas, après-midi et journée (arrivée de 7h30 à 9h ou 13h30 et départ à 13h30 ou de 17h à 18h30). Mise en place du Plan Mercredi.

 

-          Ateliers à thème : sur un thème à l'année à partir de 3 ans, en accueil périscolaire chaque matin et chaque soir en période scolaire

 

-          Séjours accessoires durant les vacances scolaires (hiver, printemps, été) : ils permettent d’approfondir la connaissance d’un sujet et une vie collective différente. Cette formule permet une autonomie des enfants et des jeunes vis-à-vis de la famille sans pour autant créer une coupure importante (distance, durée). Les familles et les jeunes sont associés à la préparation. Les enfants choisissent de partir ou non en mini camp, l’accueil et le programme d’animation au centre étant maintenus.

 

-           Séjours de vacances organisés dans le même esprit que les séjours courts mais nous permettant de mieux répondre aux aspiration des ados, d’aller dans des lieux plus éloignés durant une période plus longue. Par exemple l’été avec le camp d’ados, séjour à la neige en hiver…

 

-          Animations ponctuelles (liées à des évènements particuliers, locaux ou nationaux) et participation à des animations  conduites par d’autres partenaires.

 

-          Accueils parents/enfants : autour de thèmes ou d’évènements et des finalités mises en place à chaque fin de semaine de vacances.

 

-          Encadrement de la pause méridienne : le centre de loisirs est chargé par la municipalité, de l’encadrement de la pause méridienne durant les journées d’école, en primaire. Le but est d'assurer la sécurité physique, affective et morale des enfants pendant ce temps de vie. Ce temps n’est pas déclaré en accueil de loisirs.

 

 

FINANCIERS :

 

Nous appliquons la tarification CAF 03 à laquelle l'association ajoute des suppléments correspondant aux frais de repas et transport.

L’association essaie aussi de faciliter les paiements des familles et les accompagne dans leurs démarches de recherche d’aides.

Après des années délicates pour la santé financière de l'association, l'accueil de loisirs a retrouvé une stabilité et va pouvoir très prochainement impulser une dynamique de développement.

L’association réalise un suivi financier rigoureux et travaille avec un cabinet comptable qui peut aider techniquement la directrice.

Des subventions ou aides sont recherchées en fonction des projets.

 

PARTENARIAT :

 

Afin d’améliorer la qualité des animations et mieux répondre à ses objectifs le Centre de Loisirs travaille souvent avec des partenaires locaux : médiathécaires, éducateurs sportifs, professeurs de l’école de musique, plasticiens, écoles, associations diverses selon projets. Cette collaboration permet aux enfants et aux jeunes de mieux connaître les acteurs de la vie locale et de prendre l’habitude de les rencontrer.

Nous faisons aussi appel à des intervenants en fonction des thèmes des projets : gendarmerie, pompiers, artisans…

Nous développons aussi des projets avec des personnes du 3ème âge en partenariat avec la MARPA à Saint Yorre.

 

EQUIPE D’ANIMATION :

 

L’équipe permanente se compose :

-          d’une directrice associative permanente titulaire du BAFD qui assure la gestion administrative, partenariale, comptable et ressources humaines de l'association. Elle assure également la coordination générale de la structure et la direction d’accueils de loisirs en vacances scolaires  

-          d'une directrice BJEPS LTP qui assure la coordination de l'accueil du mercredi et la direction d'accueils de loisirs de vacances et la coordination des séjours.

 

Selon les effectifs des animateurs sont embauchés sur des actions particulières (vacances scolaires, mercredi, périscolaire). Le recrutement se fait en partenariat entre les directeurs et les membres de l’association.

 

Afin de leur faire découvrir le rôle d’animateur et de les préparer au mieux à l’assumer, nous accueillons les jeunes de 15 à 17ans le souhaitant lors des séjour avec un statut de "junior animateur". Cette première approche leur permettra d’être plus actifs durant leur formation théorique, et nous permet à nous, de les conseiller et les guider dans leurs choix.

 

LA FORMATION :

 

C’est aussi un moyen que se donne l’association pour mener à bien ses projets. Tant les membres de l’équipe permanente que ceux de l’équipe occasionnelle, sont incités à se former en relation avec les projets construits ou à développer.

Une animatrice a passé un BPJEPS pour ensuite rejoindre l'équipe de directeurs permanents. La difficulté principale pour une « petite équipe » en terme de formation est la gestion des absences et le coût des remplacements, si on trouve un ou une personne pour remplacer.

A noter : nous mettons en place un dispositif pour les stagiaires BAFA qui effectuent leur stage pratique sur la structure qui consiste à leur attribuer une rémunération plus basse que les BAFA mais à leur financer à hauteur de 200€ leur stage d'approfondissement BAFA si validation du stage pratique.

 

L’INFORMATION :

 

En 2015, nous avons créé une nouvelle plaquette d'information. Elle en présente la philosophie générale et le fonctionnement de l'association et des divers accueils de loisirs.

Des articles réguliers dans la presse, le bulletin d’information municipal et les documents distribués par le canal des écoles pour présenter les séjours complètent l’info écrite.

Nous attachons une importance particulière à l’accueil des familles ou substituts parentaux aussi bien lors des inscriptions que lors des séjours.

Nous tenons à disposition des parents des revues ou vidéos qui peuvent les aider dans leur rôle de parents.

 

 

 

UN FONCTIONNEMENT ASSOCIATIF :

 

 Le fait que le Centre de Loisirs soit associatif traduit la volonté que les utilisateurs eux-mêmes, soient à l’initiative des projets concernant les enfants et les jeunes.

 

Le Comité directeur du Centre regroupe des parents utilisateurs, des représentants de la municipalité, d’autres associations s’adressant à des enfants ou des familles (amicale laïque, parents d’élèves, association des familles…), de jeunes fréquentant le centre et pour avis consultatif des représentants des animateurs et la directrice permanente.

 

L’avis des enfants remonte par le canal des parents et/ou des animateurs.

Les grandes orientations sont prises par le comité directeur, les équipes les traduisent en projets pédagogiques liés à des périodes (périscolaire, Noël…) ou des publics (ados, petite enfance…).

Ces projets sont soumis au comité directeur qui juge de leur cohérence avec les orientations de l’association. Les élus de l’association sont souvent sur le terrain où ils sont à l’écoute des familles, des enfants, des animateurs.

 

Ils mènent aussi des actions qui serviront à financer des projets (loto, fêtes du centre, repas…) et n’hésitent pas à aider selon leurs disponibilité et compétences (bricolage, couture, danse…).

 

Le regard des élus sur les activités quotidiennes est important car il permet d’apprécier la cohérence des actions, de prendre du recul et ainsi par retour aux permanents de mieux conduire les équipes.

 

LES PROJETS PEDAGOGIQUES ET D’ANIMATION :

 

Ils permettent la concrétisation des objectifs en les adaptant à la période, au public, la durée.

Chaque équipe élabore son projet pédagogique en lien avec l’association.

Les projets sont variés dans la nature des activités, en insistant sur la qualité, la rigueur, le plaisir de découvrir, expérimenter, la citoyenneté et la laïcité.

L’important n’est pas toujours le résultat visible, mais le chemin parcouru pour y arriver.

 

Il est nécessaire de prévoir la place des enfants dans les projets du centre, c'est-à-dire quel sera le niveau, les domaines dans lesquels les enfants pourront décider de leurs loisirs (forme et fond) : quelle part de liberté ? comment recueillir les propositions et les traiter ? comment réellement faire en sorte que le centre devienne le centre des enfants et non le centre pour les enfants ? comment permettre à chacun de s’exprimer ? Comment permettre aux enfants d’évaluer les actions ?

Les permanents coordonnent les projets et essaient de faire en sorte que l’expérience d’une équipe permette l’enrichissement d’autres projets.

Enfin le centre de loisirs fonctionne sur toutes les vacances scolaires en prenant en compte aussi bien les vacances des primaires et maternelles que celles du collège.

 

 

 

Projet---ducatif-association---revu-septembre-2019.pdf (cliquer pour télécharger)



18/06/2020
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 57 autres membres